Antigone
Lançamento do livro "Psicologia : Campo de Atuação, Teoria e Pràtica "  
Accueil >>  III - Articles >>  Sur la théorie et la pratique



L’enfant de tous les dangers



L’enfant de tous les dangers - 148.1 ko
L’enfant de tous les dangers
Article complet à télécharger

L’entrée en vigueur de la loi du 24 juillet 1889 sur la déchéance de la puissance paternelle, marque un moment fondamental de l’histoire de la protection de l’enfance en France. Pour la première fois, l’Etat détermine, d’une part, les situations où les "parents indignes" seront, désormais, déchus de leur pouvoir sur leur progéniture, et s’octroie, d’autre part, le rôle de protection des enfants considérés comme "maltraités et moralement abandonnés" ("des enfants délaissés, souvent au péril de leur santé, toujours au détriment de leur moralité et de leur avenir").Le législateur, donnant à l’Etat l’instrument juridique dont il a besoin pour enlever aux pères leur pouvoir, fait en sorte qu’une importante zone intime de la famille se projette dans la sphère publique et que l’enfant, à son tour se démarque un peu plus dans la scène familiale en tant que sujet de droit.

La puissance paternelle mise en cause, le regard du social, du médical, du juridique, de l’éducatif va davantage s’intéresser aux parents, eux-mêmes source de danger pour l’enfant, par leur déviance, leur pathologie, leur misère, leur vices. Dorénavant, c’est à la société d’inventer des solutions : l’enfant commence à reposer entre ses mains.

Répondre à cet article

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

Marlène Iucksch Psychologue clinicienne, psychanalyste Psicóloga clínica, psicanalista Formatrice Capacitação proteção à infância, adolescencia, trabalho com famílias - França e Brasil

 

> L’enfant de tous les dangers
19 juin 2017   [retour au début des forums]

Bonjour,

Pouvez-vous me donner plus d’informations sur cet article comme la date de création par exemple ? C’est pour pouvoir le citer dans un mémoire de recherche. Ou tout simplement me dire comment le citer en note de bas de page ?

En vous remerciant, Cordialement,

Héléna Brizard

(1/1) 19 juin 2017
Admin   Plan du site Liens Contact