Antigone
Lançamento do livro "Psicologia : Campo de Atuação, Teoria e Pràtica "  
Accueil >>  I - Présentation de l’association >>  Le billet de l’association



avril 2010 : 69 praça da luz, São Paulo

par Ana Maria Copin


FONCTION : FEMME, METIER : PROSTITUEE

Il s’agit d’un documentaire tourné sur la Place da Luz au Centre de São Paulo. Nous nous retrouvons déjà avec une scansion, une coupure dans le quotidien agité, stressé de cette grande ville brésilienne, centre financier du pays. Au milieu de cette tourmente, il existe cette place de la Lumière, avec ses parcs ombragés, ses promenades au bord des lacs ; en effet un paysage paisible, où le ciel est d’un gris clair. São Paulo est réputée pour la grisaille, une bruine presque quotidienne, une température froide et des habitants introvertis.

Le documentaire est constitué par le récit de cinq femmes âgées qui parlent de leur vécu de prostituées et de leur positionnement face à cette pratique sexuelle, toujours redoutée, critiquée, rejetée et qui suscite autant de préjugés, que d’ambivalence et de controverses. Le point commun de leur expérience se situe pendant la préadolescence, avec le décès de l’un de parents (la mère pour la plupart d’entre elles).

Issues de familles nombreuses, leur famille est repartie et s’est séparée. Il y a celles qui ont travaillé comme bonne dans les riches familles, d’autres avaient un avenir de couturière, d’autres ont constitué leur propre famille avant de connaître la prostitution.

Si l’on voulait établir un fil conducteur, on retrouverait la perte, l’expérience de la séparation. En d’autres termes, elles ont subi un traumatisme, un événement qui a fait effraction dans le réel de leur existence. Ces femmes ne cherchent pas une raison, une articulation entre leur vécu et la prostitution.

Pour lire l’article intégral, cliquez sur la vignette PDF

.: 69 praça da luz, São Paulo :.
.: Prostituée de Otto Dix :.

Répondre à cet article

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

 

Admin   Plan du site Liens Contact