Antigone
Lançamento do livro "Psicologia : Campo de Atuação, Teoria e Pràtica "  
Accueil >>  III - Articles >>  Sur la théorie et la pratique



Abraham et Sarah : Un couple face à la promesse d’enfant



Pourquoi l’enfant promis et désiré, Isaac, tarde-t-il à venir ? Y avait-il pour lui un « empêchement » de naître ? Ses parents étaient-ils en mesure de le recevoir, malgré la certitude de la parole de Dieu ?

La Bible est claire sur la promesse au vieux patriarche : « ... c’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier... » Gen. 15, 4

Et pourtant les années passent et la déception immense d’Abram et Saraï s’installe. Saraï est resté stérile depuis son mariage même si telle n’était pas la volonté de Dieu qui, très tôt, a déclaré à Abram qu’il aurait un fils, un héritier.

Il est vrai que la puissance de Dieu a rendu possible la naissance très tardive d’Isaac mais nous cherchons aussi dans les textes sacrés d’autres hypothèses qui auraient pu compter pour comprendre la stérilité de Saraï. Comme le couple d’Adam et Eve étudié précédemment, une autre lecture, plus psychanalytique de ces versets, nous paraît possible.

Notre idée serait de montrer les différents niveaux de lecture de ce texte.

.: Abraham et Sarah : un couple face à la promesse d’un enfant :.

Répondre à cet article

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

Marlène Iucksch Psychologue clinicienne, psychanalyste Psicóloga clínica, psicanalista Formatrice Capacitação proteção à infância, adolescencia, trabalho com famílias - França e Brasil

 

Admin   Plan du site Liens Contact